Rapport renseignements sur la COVID 19 pour les vétérans et leurs proches

Reconnaître et gérer son stress

Qu’est-ce que la santé mentale?

L’Organisation mondiale de la Santé définit la santé mentale comme « un état de bien-être permettant à chacun de se réaliser, de surmonter les tensions normales de la vie, d’accomplir un travail productif et de contribuer à la vie de sa communauté ». De nombreux facteurs influencent cet état et font en sorte qu’une personne évolue sur le continuum de la santé mentale, qui va de l’état « en santé » à l’état « malade ».

Modèle de continuum de la santé mentale

Modèle de continuum de la santé mentale

Modèle de continuum de la santé mentale – Version textuelle

Ce diagramme décrit l’étendue de la santé mentale « bonne santé, réactif, blessé, malade » et énumère les comportements rattachés à chaque volet.

Les comportements liés à une bonne santé sont les suivants : fluctuations normales de l’humeur, calme et capable de mettre les choses en perspective, sens de l’humour, bon fonctionnement, maîtrise de soi, sommeil normal, peu de difficultés à dormir, bonne santé physique, beaucoup d’énergie, activités physiques et sociales, aucune consommation d’alcool ou faible consommation et pratique peu ou ne pratique pas les jeux de hasard.

Les comportements réactifs sont les suivants : irritabilité ou impatience, nervosité, tristesse ou accablement, sarcasme déplacé, procrastination, oublis, problèmes de sommeil, pensées intrusives, cauchemars, tension musculaire ou maux de tête, manque d’énergie, baisse d’activités ou de socialisation, consommation d’alcool régulière mais maîtrisée ou pratique des jeux de hasard régulière mais maîtrisée.

Les comportements en cas d’accident ou de blessure sont les suivants : colère, anxiété, tristesse profonde ou désespoir, négativité, mauvais rendement ou intoxication au travail, manque de concentration ou mauvaises décisions, sommeil agité et perturbé, images récurrentes ou cauchemars, maux et douleurs plus nombreux, fatigue plus importante, évitement, retrait, consommation accrue d’alcool ou pratique accrue des jeux de hasard; habitudes mal maîtrisées.

Les comportements en cas de maladie sont les suivants : crises de colère ou agressivité, anxiété excessive ou attaques de panique, idées dépressives ou suicidaires, excès d’insubordination, incapacité à exécuter ses fonctions, à maîtriser son comportement ou à se concentrer, ne peut s’endormir ou rester endormi, excès de sommeil ou manque de sommeil, maladies, problèmes de santé physique, fatigue chronique, ne sort pas et ne répond pas au téléphone, dépendance à l’alcool ou au jeu, autres dépendances.

Cet outil a inspiré En route vers la préparation mentale, un programme des Forces armées canadiennes faisant la promotion de la résilience et de la santé mentale. Il a été adapté par différentes organisations, notamment la Gendarmerie royale du Canada (GRC), les Navy SEALs de l’armée américaine et la Commission de la santé mentale du Canada.

Ce continuum simple peut vous aider à évaluer votre état de santé mentale actuel, à noter tout changement et à choisir les mesures à prendre pour vous sentir mieux. Le fait d’être capable de se situer sur cette échelle vous aidera grandement dans la gestion de votre stress. Une personne qui évolue sur ce spectre pourrait constater une différence dans ses actions, ses pensées et ses émotions. Si une personne en qui vous avez confiance s’inquiète après avoir remarqué des changements dans vos actions, mieux vaut la croire, puisqu’il arrive que nos proches soient les premiers à remarquer ce genre de changements.

Il faut garder en tête que lorsque l’on est confronté à des situations stressantes, c’est normal de présenter des symptômes associés aux stades « en réaction » et « blessé » du continuum. Une personne qui remarque que sa santé mentale se situe à un autre niveau que « en santé » peut très bien demander de l’aide. Si les événements vous dépassent ou si votre anxiété a des répercussions sur votre vie, n’hésitez pas à faire appel à des services ou à demander du soutien, par exemple à vos proches ou à un professionnel. L’aide que vos recevrez aidera à atténuer les symptômes indiquant une blessure ou un problème de santé, et diminuera les risques que le problème devienne chronique.

Effets du stress sur la santé mentale

Le stress, élément normal de la vie, est engendré par une foule de situations du quotidien. Il peut nous aider à respecter une échéance, à être productifs ou à faire de notre mieux. Mais un stress constant peut faire boule de neige et devenir chronique. C’est à ce stade – et particulièrement lorsque l’environnement est perçu comme dangereux ou menaçant – que le stress peut causer toutes sortes de symptômes physiques et psychologiques.

Il se peut que la pandémie de COVID-19 soit un moment passablement stressant pour vous, surtout si vous êtes un travailleur essentiel, si vous aviez déjà un problème de santé mentale ou si vous êtes vulnérable sur le plan social ou économique. Les exigences auxquelles sont soumis les travailleurs essentiels peuvent les mener à poser des gestes allant à l’encontre des recommandations de la santé publique. Ces personnes courent donc de plus grands risques et peuvent s’inquiéter d’infecter leur famille ou d’avoir à répondre à des questions auxquelles elles ignorent les réponses.

Un stress accru et prolongé peut affecter vos réflexions, vos émotions, votre comportement ou votre corps. Ces conséquences dépendront de différents facteurs, notamment des ressources disponibles et d’éventuels problèmes de santé mentale, des expériences passées et de la situation sociale et économique d’une personne.

Parmi les réactions fréquentes au stress, mentionnons les changements à la réceptivité d’une personne et son niveau d’engagement envers son environnement. Une personne hyperréactive sera en état d’alerte, prête à agir, tendue, irritable et impulsive (pensons aux réactions de type combat-fuite). À l’inverse, une personne hyporéactive sera détachée de ce qui se passe et incapable de bouger ou de faire quoi que ce soit.

Dans les deux cas, le corps devra investir beaucoup d’énergie pour faire face au stress, une énergie qui ne sera pas consacrée aux fonctions essentielles du corps, comme le repos, la digestion et le fonctionnement du système immunitaire. Voici d’autres symptômes pouvant indiquer un stress anormal :

  • Problèmes de concentration
  • Irritabilité
  • Interférence avec les tâches quotidiennes
  • Agitation
  • Changement dans l’appétit ou le sommeil
  • Manque de motivation et d’énergie
  • Pensées négatives persistantes
  • Tensions musculaires

À partir de quel point considère-t-on qu’un stress est anormal?

Il est normal de vous sentir un peu anxieux, stressé ou dépassé actuellement, mais si ces émotions ont des conséquences négatives sur votre vie, il est important de le reconnaître. Vous pourrez ainsi mettre au point des mécanismes pour maintenir un équilibre. Si le besoin de vous renseigner sur le virus prend le dessus sur tout le reste ou si vous remarquez que vous vous refermez sur vous-même, que vos réactions physiques ou émotives sont exacerbées ou, tout simplement, que vous n’êtes plus tout à fait vous-même, c’est peut être un signe que vos stratégies ne suffisent plus et qu’il est temps de demander de l’aide.

Vous pourriez alors parler à un proche ou à un collègue de confiance. Le fait de discuter avec votre entourage vous permettra d’exprimer vos sentiments et de mesurer les effets des défis actuels. Votre interlocuteur pourra peut-être même vous suggérer de nouvelles solutions. Si cette démarche informelle ne suffit pas à améliorer les choses, il est temps de recourir à un professionnel de la santé mentale, à un aumônier ou à un réseau plus formel comme un programme d’aide aux employés ou un programme réunissant d’anciens collègues.

Pour obtenir de l’aide

Voici une liste de ressources qui pourraient vous aider si vous ne recevez aucun soutien actuellement. On pourra vous y aiguiller vers des services offerts dans votre région.

Services de crises du Canada
Service d’aide en situation de crise pour tous les Canadiens
Tél. : 1 833 456‑4566 (24 heures sur 24, 7 jours sur 7)
Texto : 45645 (de 16 h à minuit, HE)
Ressources et aide proposées par région

Anciens Combattants Canada et Forces canadiennes
Programme d’aide aux membres et services d’aide aux familles
Tél. : 1 800 268‑7708 (ATS 1 800 567‑5803, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7)

Services bien-être et moral des Forces canadiennes
Ligne d’information pour les familles
Tél. : 1 800 866‑4546 (24 heures sur 24, 7 jours sur 7)

La Légion royale canadienne
Aide pour les vétérans en situation d’itinérance
Tél. : 1 877 534‑4666

Services de bien-être et moral des Forces canadiennes offerts par Jeunesse, J’écoute
Ligne de crise pour les jeunes (service par texto)
Texter « JEUNESFAC » au 686868 (24 heures sur 24, 7 jours sur 7)

VETS Canada
Services de transition d’urgence aux vétérans
Tél. : 1 888 228‑3871

Anciens Combattants Canada
Situation d’urgence ou crise financière
Tél. : 1 866 522‑2122 (ATS 1 833 921‑0071, lundi au vendredi, 8 h 30 à 16 h 30, heure locale)

Appuyons nos troupes
Aide financière d’urgence
Tél. : 1 877 445‑6444

Croix Bleue Medavie
Vous êtes couvert par ce programme grâce à Anciens Combattants Canada (ACC)? Vous n’avez qu’à trouver un fournisseur de soins de santé mentale inscrit dans votre région : ses honoraires pourront être assumés directement par ACC, donc vous n’aurez pas à avancer l’argent pour payer les services reçus.

Cliniques pour traumatismes de stress opérationnel
Les cliniques pour traumatismes de stress opérationnel fournissent des évaluations, des traitements et des services de prévention et d’appui au personnel et aux vétérans des Forces armées canadiennes et de la GRC.

Société canadienne de psychologie
Trouver un psychologue près de chez vous.

Centres d’accueil communautaires de VETS Canada
Ces centres communautaires, établis à Edmonton, Ottawa et Darmouth, sont des endroits sûrs pour trouver du soutien, discuter et rencontrer des personnes bienveillantes et compréhensives.

MissionVAV
MissionVAV est un programme de promotion de la santé offert en ligne et destiné aux vétérans des Forces armées canadiennes et à leur famille.

Programmes de soutien du réseau de transition des vétérans
Ces programmes sont menés par des psychologues et des accompagnateurs ayant une formation sur les questions touchant les militaires, ainsi que par des vétérans ayant eux-mêmes suivi les programmes. Ils visent à soutenir les vétérans durant leur transition vers le monde civil.

Légion royale canadienne
Fondée par des vétérans, pour les vétérans, la Légion offre de l’aide aux militaires, aux anciens combattants, aux retraités de la GRC et à leur famille.

Espace mieux-être
Espace mieux-être est un service offrant des ressources gratuites de motivation et d’accompagnement vers le bien-être.

Séances quotidiennes de pleine conscience avec des psychiatres

Vous pouvez participer à des séances de pleine conscience offertes gratuitement en ligne du lundi au jeudi à 20 h (HE). Vous pourrez découvrir et essayer de courtes techniques de pleine conscience qui vous aideront à vous recentrer durant cette période difficile. Les séances [en anglais seulement] seront suivies d’une discussion facultative. Pour en savoir plus, communiquez avec une animatrice ou cliquez simplement sur le lien de la séance. (N. B. : ces séances ne constituent ni un traitement ni une thérapie.)

Autres ressources d’aide en santé mentale utiles durant la crise de la COVID-19