Les vétérans dans les médias

  • Résumé du projet : Ce projet vise à évaluer le ton et la teneur de la couverture médiatique relative à la santé mentale et au suicide chez les vétérans sur une période pluriannuelle; à concevoir des interventions susceptibles de contribuer à l’éducation et à la sensibilisation des journalistes sur les enjeux de santé mentale et de suicide chez les vétérans; ainsi qu’à étudier l’évolution de cette couverture au fil du temps, et principalement les changements pouvant survenir à la suite de telles interventions.
  • Chercheur principal : Robert Whitley, Centre de recherche Douglas, Université McGill
  • Cochercheurs : Fardous Hosseiny et Gabrielle Galley, Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes
  • Partenaire : Centre de recherche Douglas, Université McGill
  • Groupe consultatif : Oui

Les recherches indiquent que les médias ont toujours eu tendance à dépeindre les enjeux de santé mentale de manière négative. Bien que la question soit complexe, il a été démontré qu’une couverture médiatique responsable en matière de suicide et de problèmes de santé mentale est susceptible de favoriser l’ouverture à la recherche d’aide pour les personnes qui en ont besoin, en plus d’inspirer l’empathie du public et de faciliter les interventions sociales.

En vue de corriger ce décalage, le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes, en collaboration avec le Centre de recherche Douglas, a lancé une nouvelle étude portant sur la façon dont le suicide et la santé mentale sont présentés dans les médias, et qui met l’accent sur les vétérans canadiens.

Les conclusions de cette étude permettront de concevoir des interventions qui aideront à sensibiliser les journalistes aux questions liées à la santé mentale et au suicide chez les vétérans.

Série de conversations captivantes – Les vétérans et les médias

Joignant sa voix à celle des Canadiens et des Canadiennes qui ont rendu hommage aux vétérans dans la semaine précédant le jour du Souvenir, le Centre d’excellence sur le TSPT a organisé une discussion virtuelle sur l’impact des reportages médiatiques sur les vétérans. La présentation, « Le pouvoir des médias et leur impact sur le récit des anciens combattants », marquait le lancement d’une série de conversations captivantes que le Centre prévoit mener sur une base régulière avec le public sur des enjeux qui affectent la santé et le bien-être des vétérans canadiens.

Les personnes qui ont assisté à la rencontre virtuelle ont eu l’occasion d’entendre le témoignage et le point de vue d’un vétéran, de l’épouse d’un vétéran et d’un journaliste.

D’autres panélistes ont également pris part à la table ronde : Patrick Smith, Ph. D., directeur général et fondateur du Centre d’excellence sur le TSPT, et Rob Whitley, Ph. D., professeur agrégé de psychiatrie à l’Université McGill et chercheur scientifique au Centre de recherche Douglas. C’est Graham Richardson, chef d’antenne de CTV News at Six et présentateur de nouvelles à Newstalk 580 CFRA.

Ce projet est possible grâce à un partenariat avec les organisations suivantes :

douglas_rc_new_300McGill University logoSPRING: Social Psychiatry Research Interest Group logo

Lutter contre les stéréotypes néfastes pour améliorer la santé mentale des vétérans

Dans un article d’opinion intitulé Lutter contre les stéréotypes néfastes pour améliorer la santé mentale des vétérans, Rob Whitley et Brian McKenna encouragent les Canadiens et les Canadiennes à remettre en question les stéréotypes qui sont véhiculés par Hollywood à propos des vétérans. Ils y décrivent aussi un nouveau projet de recherche amorcé pour aider les journalistes à rendre compte de la réalité des vétérans de manière globale et responsable et à aller au-delà de ces stéréotypes pour rapporter la diversité des expériences que vivent les vétérans.

Rob Whitley est professeur et chercheur scientifique à l’Université McGill. Adjudant à la retraite, Brian McKenna est conseiller stratégique pour les vétérans au Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes.