À propos de nous

Le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes mise sur de solides réseaux communautaires afin d’optimiser la qualité des mesures de soutien et des services offerts aux vétérans, aux premiers intervenants et à leurs proches.

Nous nous employons à rassembler des gens, à recueillir les informations disponibles au sujet du TSPT, et à générer de nouvelles connaissances relativement aux problèmes de santé mentale et aux soins qui s’y rapportent. Nous nous assurons de diffuser largement ces informations et veillons à ce que notre savoir collectif se reflète dans la recherche et le travail concret que nous accomplissons en tant que réseau.

Connaissances

Le Centre rassemble et génère des connaissances sur la santé mentale des militaires et des anciens combattants en menant et facilitant des recherches appliquées sur le TSPT et les états de santé mentale connexes.

Pratique

Le Centre rassemble des partenaires et transforme les connaissances en formation et en ressources pour s’assurer que les anciens combattants et leurs proches reçoivent les meilleurs soutiens et services que possible.

Politiques

Le Centre participe à l’élaboration de normes pour les pratiques émergentes et exemplaires et les communique aux décideurs, aux professionnels de la santé mentale, au réseau de cliniques pour traumatismes de stress opérationnel d’Anciens Combattants Canada, et aux services de santé des Forces canadiennes.

Le Centre fonctionne comme un « réseau de réseaux » qui valorise l’expertise et les expériences passées et présentes au même titre que l’expertise technique. La force de notre travail repose sur la solidité du réseau, ce qui nous aide à guider et à coordonner nos efforts.

Le Centre d’excellence sur le TSPT est conseillé par un comité consultatif central formé de représentants de nos quatre groupes de référence. Les membres de ces groupes posent volontairement leur candidature au comité, et les groupes sont formés d’anciens combattants, de membres de leur famille, de fournisseurs de services ou de soins de santé et de chercheurs. Des membres de communautés de pratique existantes s’y joignent également.

À titre d’organisme intermédiaire indépendant, nous sommes hébergés au sein des Services de santé Royal Ottawa et financés par Anciens Combattants Canada.

Notre histoire

Notre vision de l’avenir

Comme c’est le cas pour de nombreux systèmes de santé et de bien-être, les mesures de soutien et les services offerts aux vétérans et à leur famille en réponse aux problèmes de santé mentale liés au stress post-traumatique s’inscrivent dans un système fort complexe. Il est souvent difficile de s’y retrouver car le système comporte un large éventail d’intervenants y exerçant de multiples fonctions.

Il existe certes des mesures de soutien et des services appropriés pour les vétérans et leur famille. Cela dit, au Canada comme ailleurs dans le monde, on s’entend pour dire que les systèmes de soins de santé actuels ne répondent pas de manière adéquate aux besoins des vétérans et de leur famille, et ce, dans pratiquement tous les domaines.

Or, les vétérans et leur famille soutiennent que de nombreuses possibilités s’offrent à nous en vue d’améliorer la situation à cet égard.

Ensemble, nous entrevoyons un futur système fondé sur les sept principes suivants :

  1. Le respect et la dignité
  2. L’engagement et la participation
  3. Un accès équitable
  4. Une diversité de mesures de soutien
  5. Des soins et des traitements de haute qualité
  6. Des résultats globaux
  7. Une responsabilité économique

De nombreux intervenants influencent la conception du système : les vétérans, leur famille, les fournisseurs de soins de santé, les organismes de soutien par les pairs, les organismes intermédiaires, les décideurs, etc.

La participation active de tous ces groupes d’intervenants est cruciale – aucun organisme ne peut à lui seul mettre en œuvre ce nouveau système intégré.

Notre vision d’avenir est énoncée dans notre nouveau Cadre conceptuel destiné à guider la mise en application des meilleures pratiques actuelles et imminentes en matière de services et de soutien à l’intention des vétérans et de leur famille, élaboré en partenariat avec Phoenix Australia – Centre for Posttraumatic Mental Health.

Il s’agit d’une première étape importante en vue du déploiement d’un nouveau système de soutien destiné aux vétérans et à leur famille.

Notre rôle en tant qu’intermédiaire

Un intermédiaire est ainsi créé en vue de combler l’écart entre la réalité et les objectifs, en apportant un soutien sur le plan systémique. En ce qui a trait à la santé mentale des vétérans, il existe actuellement un fossé entre les connaissances et la pratique.

Notre mission consiste donc à combler cette lacune par la recherche, la mobilisation des connaissances, l’encadrement et la formation, et à réunir des intervenants de partout au Canada et d’ailleurs dans le monde afin d’avoir une influence tangible et positive sur la vie des vétérans et de leur famille.

En général, les intermédiaires :

  • servent de pont entre les chercheurs, les décideurs gouvernementaux, les dirigeants cliniques et la communauté;
  • fournissent une expertise technique et des structures de soutien qui ne sont généralement pas intégrées aux systèmes de services ou qui ne font pas partie du rôle des intervenants en matière de politiques ou de gestion du système;
  • jouent un rôle central à l’égard de la promotion et du soutien quant à la transformation du système;
  • fournissent une orientation et une continuité en vue d’améliorer les services;
  • ont la capacité de former et de diriger des partenariats et des collaborations entre divers groupes d’intervenants;
  • disposent d’un personnel hautement qualifié qui a une connaissance approfondie du contexte gouvernemental et de la prestation de services, et qui parvient à jongler entre ces différentes sphères.

Notre rôle en tant qu’organisme intermédiaire est précisé dans notre nouveau Guide destiné aux organismes intermédiaires (PDF, 25 Mo), élaboré en partenariat avec Phoenix Australia – Centre for Posttraumatic Mental Health.