Nous ne sommes pas un fournisseur de services. S’il s’agit d’une urgence, composez le 911.

Jetant un peu de lumière à l’approche des festivités de fin d’année sur ceux et celles qui doivent composer avec le TSPT

tis-the-season-video

Le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique et les états de santé mentale connexes souhaite mettre en relief les difficultés et les conflits émotionnels que connaissent de nombreux vétérans pendant la période des Fêtes, ceux-ci étant de surcroît exacerbés par la pandémie de COVID-19.

CANADA – 8 décembre 2020 – Il y a un peu moins de 650 000 vétérans au pays, ainsi que d’innombrables familles, aidants, amis, médecins, collègues et autres qui comptent un vétéran parmi leurs proches. Or, chez nombre d’entre eux, la période des Fêtes est susceptible de provoquer de l’anxiété, une certaine pression, le sentiment de devoir « jouer un rôle » afin de se fondre aux rituels associés aux festivités. La période des Fêtes constitue pour plusieurs vétérans un dur rappel des célébrations manquées, des camarades qui ont perdu la vie de façon tragique et des profondes souffrances vécues en zones de guerre. Pour de nombreuses familles, il peut s’agir des premières Fêtes qu’elles passent sans l’un de leurs proches. Pour quantité de vétérans qui ont été témoins de la pauvreté et de l’insuffisance dont souffrent tant de personnes dans le monde, cette période peut être synonyme de gaspillage et susciter chez eux de la frustration. Cependant, ils seront également nombreux à ressentir de la joie, de la gratitude et de l’amour. Ainsi, la période des Fêtes suscite un important bouleversement sur le plan émotionnel.

Le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes souhaite rappeler aux vétérans, à leur famille, à leurs amis et à leurs aidants qu’il est possible d’être à la fois entouré de gens et envahi par la solitude. Au cours de cette période, les vétérans peuvent être à la fois un modèle de gentillesse et submergés de désespoir. Il est possible d’éprouver à la fois du plaisir pour les Fêtes avec les personnes qui nous sont chères et un profond découragement. Les vétérans et leurs proches ne sont pas seuls : il existe une multitude de ressources pour les aider.

« Les Fêtes imposent une certaine pression sur les vétérans, les incitant à surmonter leurs sentiments négatifs pendant cette période de l’année. La pression d’agir comme si tout allait bien, de dépenser l’argent que l’on n’a pas et de refouler un état dépressif, tout comme l’anxiété ressentie, peut entraîner un profond sentiment de solitude. Je suis passé par là : le premier Noël suivant mon retour a été extrêmement difficile et assombri par de douloureux souvenirs », raconte Brian McKenna, adjudant (à la retraite) et conseiller stratégique auprès des vétérans au Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes. « Notre objectif pour cette période des Fêtes est de sensibiliser la population aux défis que comportent ces festivités pour les vétérans et leur famille, tout en veillant à ce que les vétérans se sentent considérés et valorisés, quelles que soient leurs émotions. Ensemble, nous pouvons cultiver l’espoir en l’avenir. » [Traduction]

LE CENTRE D’EXCELLENCE SUR LE TSPT ET LES ÉTATS DE SANTÉ MENTALE CONNEXES SOUHAITE RÉCONFORTER LES VÉTÉRANS ET LEUR RAPPELER QUE LEUR ÉTAT D’ESPRIT À L’APPROCHE DES FÊTES EST LÉGITIME. ILS SONT PRIS AU SÉRIEUX ET ILS NE SONT PAS SEULS.

« Nous savons que la période des Fêtes peut susciter un bouleversement chez les vétérans, leurs proches et toute autre personne touchée par le TSPT; des ressources sont mises à leur disposition pour les aider. Si vous êtes en situation de crise, composez le 911 ou rendez-vous à l’urgence de l’hôpital le plus proche. Parlez à votre médecin ou à votre fournisseur de soins de santé, ou communiquez avec un spécialiste en santé mentale pour les vétérans en composant le 1‑800‑268‑7708 afin de parler à quelqu’un qui saura vous accompagner vers la guérison », souligne Patrick D. Smith, Ph. D., président et chef de la direction du Centre d’excellence sur le TSPT et les états de santé mentale connexes. « Nous souhaitons que les vétérans canadiens se sentent reconnus, qu’ils sachent qu’ils ne sont pas seuls et qu’ensemble, nous pouvons cultiver l’espoir ». [Traduction]

Le tout nouveau Centre d’excellence sur le TSPT vient également de lancer son site Web – santementaleancienscombattants.ca –, celui-ci proposant des ressources pour les personnes qui doivent composer avec le TSPT ou d’autres problèmes de santé mentale, les vétérans, les familles des vétérans ainsi que ceux et celles qui éprouvent de l’anxiété en lien avec la pandémie de COVID‑19.

LE SITE WEB SANTEMENTALEANCIENSCOMBATTANTS.CA PROPOSE DES RESSOURCES, DES OUTILS ET DES RENSEIGNEMENTS EN VUE D’AIDER LES VÉTÉRANS, LEUR FAMILLE ET LEURS AIDANTS DANS LEUR CHEMINEMENT VERS LE BIEN-ÊTRE MENTAL.

Le site Web du Centre d’excellence sur le TSPT contient des renseignements sur les traitements du TSPT et les endroits où obtenir de l’aide, ainsi que des conseils sur la façon d’aborder le TSPT avec les enfants et de protéger sa santé mentale pendant la pandémie de COVID-19, en plus d’offrir une foule d’autres outils utiles. Le Centre d’excellence sur le TSPT a pour but d’améliorer le bien-être des vétérans canadiens et de leur famille.

POUR VISIONNER LA VIDÉO, C’EST PAR ICI : https://santementaleancienscombattants.ca/2020/12/03/l-occasion-de-partager/

À propos du Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes

Le Centre d’excellence sur le trouble de stress post-traumatique (TSPT) et les états de santé mentale connexes fonctionne comme un « réseau de réseaux ». Ce réseau est constitué d’un comité consultatif, de groupes de référence communautaires et de communautés de pratique où l’expérience vécue est valorisée au même titre que l’expertise technique.

Le comité consultatif du Centre influence de façon directe les connaissances, les pratiques et le travail d’élaboration des politiques. Ce comité est composé de représentants de quatre groupes de référence communautaires : les anciens combattants, les membres de leur famille, les fournisseurs de services ou de soins de santé et les chercheurs.

Notre objectif commun est d’améliorer le bien-être des vétérans canadiens et de leur famille.

Demandes de renseignements des médias :
Laila Srigley

905-324-9143